Général

Dog magazine test : exigeant et intelligent – le siège PLATZ FUSS

Dans cet article, je vous présente le magazine SITZ PLATZ FUSS et vous dis quels sujets et articles vous y trouverez et si ce magazine est peut-être exactement le bon pour vous.

De plus, j’ai eu la chance de pouvoir faire une petite interview avec la rédactrice en chef Madeleine Franck, qui vous donne encore plus d’informations privilégiées sur le Bookazin. Bonne lecture à tous !

Tu ne veux pas beaucoup lire ? Ici, vous arrivez directement au jugement de test !

Le SITZ PLATZ FUSS est appelé Bookazin, parce qu’il est plus qu’un magazine et qu’il veut aller beaucoup plus loin dans la profondeur des sujets. Nous allons regarder de près aujourd’hui pour voir si c’est vraiment le cas !

Superbe addition : J’ai rencontré la merveilleuse Madeleine Franck lors de mon grand voyage en Norvège avec la société Heel, qui est rédactrice en chef de SITZ PLATZ FUSS. Et qui peut en dire plus sur son Bookazin qu’elle ne dort.

Je lui ai donc demandé directement si elle voulait répondre à quelques questions au sujet de mon test et elle m’a répondu OUI. Yay ! C’est la raison pour laquelle elle nous donne de nombreuses informations sur le SITZ PLATZ FUSS dans une brève interview ci-dessous. 🙂

Les faits essentiels

Depuis quand ?

Le SITZ PLATZ FUSS existe depuis 2014 et vous pouvez trouver le site web ici, la page Facebook ici et vous abonner au magazine ici.

Comme c’est cher :

Le SITZ PLATZ FUSS sort 4 fois par an et vous l’obtenez pour 12,80 € et l’abonnement annuel pour 40,00 € – ici vous économisez 11,20 € par rapport au prix régulier !

Quelle maison d’édition et équipe de direction :

L’éditeur est Cadmos-Verlag, qui a également publié de nombreux livres fantastiques sur les chiens.

Rédactrice en chef : Madeleine Franck

Directeurs généraux : Brigitte Millan-Ruiz et Dr. Rainer Eder

Combien de publicité

Je pense qu’il est important de savoir combien de publicité vous pouvez trouver dans un magazine, car ce sont toutes des pages qui n’ont pas de contenu réel pour moi – comparé au “bon contenu d’article”. 😉

C’est pourquoi je compte avec chaque magazine canin tester les côtés avec de la publicité et des petites annonces pour vous à travers.
Ainsi, chaque magazine vous donne une idée de la relation entre la publicité et les “articles de contenu”.

Pour cela, j’ai analysé une fois pour toutes le numéro de juillet/août/septembre actuel.

Dans ce SITZ PLATZ FUSS août vous trouverez 1 ( !!!!!) pleine page et 6 demi-pages avec publicité = ainsi elle a une part de 4 pages de publicité dans 95 pages.

En outre, presque tous les magazines proposent des offres et des petites annonces supplémentaires, que j’énumère ici :
Pages d’offres avec produits publicitaires + annonces = 0 pages

“La proportion de publicité est nulle !”

C’est le record le plus bas absolu pour tous les magazines que j’ai analysés. Et cela signifie également que pour votre argent, vous obtenez un contenu de 100% par page et que ceux-ci n’étaient pas remplis de publicité.

Vraiment fantastique – mais bien sûr, le SITZ PLATZ FUSS est aussi le plus cher de tous les magazines. Ce n’est pas financé par la publicité. Mais il offre tellement plus de qualité !

Quel est le concept

Le sous-titre du SITZ PLATZ FUSS est “Das Bookazin für anspruchsvolle Hundefreunde” (Le Bookazin pour les amateurs de chiens exigeants) et ceci décrit très bien ce qui vous attend au SITZ PLATZ FUSS.

Non, ce magazine n’est qu’un bookazin (Madeleine explique ce terme plus en détail dans l’interview ci-dessous) et a la prétention d’examiner les sujets de manière complète et approfondie.

Et je dois l’avouer : ce magazine me semble le parfait pendant de ce blog, parce que je veux toujours en savoir “plus” et je ne suis pas satisfait des articles courts. C’est pourquoi la lecture du SITZ PLATZ FUSS me rend si heureux !

“Si vous aimez mon blog, vous allez adorer le SITZ PLATZ FUSS.”

Bonus : Chaque question a un thème fixe : et celui-ci est abordé, discuté et présenté de diverses manières. C’est pourquoi il vaut la peine de rassembler tous les numéros, parce que vous devriez les sortir à nouveau en fonction des sujets principaux, si le sujet est aigu pour vous.

Que se passe-t-il sur le web ?

Le site présente son propre contenu avec une grande variété de sujets et de longs articles. Il vaut la peine de visiter le site Web régulièrement, car il complète les sujets du magazine comme un blog et fournit d’excellentes informations.

Il ne se passe pas autant de choses sur la page Facebook qu’avec d’autres formats, mais l’information est souvent riche en contenu. Il vaut donc la peine de suivre ici aussi les SITZ PLATZ FUSS.

Qui est le groupe cible ?

Le groupe cible principal pour moi sont les propriétaires de chiens de tous âges qui veulent en savoir PLUS sur leur chien. Qui sont curieux, aimeraient comprendre les interrelations dans des sujets tels que la santé, la nutrition, le comportement, l’entraînement et la physiologie et n’ont pas peur de lire quelques pages de plus à leur sujet.

Le groupe cible sont également tous les propriétaires de chiens qui aiment simplement faire quelques recherches pour faire quelque chose de bien pour leur chien. Mieux le comprendre. Pour lui rendre justice et l’affronter en tant que partenaire, surtout pendant l’entraînement.

“Personne n’est trop vieux ou trop jeune pour être curieux !”

Je ne ferais certainement pas de recommandation sur le sexe ou l’âge, car je crois vraiment que le SITZ PLATZ HUND convient à tous mes lecteurs. Personne n’est trop vieux ou trop jeune pour être curieux et avide de savoir, n’est-ce pas ?

Si vous faites déjà mes articles de roman éternellement longs l’un à l’autre, alors vous serez certainement heureux avec ce magazine ! 🙂

Qu’est-ce que j’aime ?

Je lis le “Sitz Platz Fuss” depuis longtemps et ce n’est plus un magazine pour moi, mais un livre compact qui paraît 4 fois par an. Je garde aussi toutes les dépenses.

Les sujets sont traités de manière élaborée et concentrée. Et la variété des sujets est aussi super bonne.

Par-dessus tout, je pense que c’est formidable qu’ils éclairent les sujets de titre aussi différemment que possible et qu’on ne vous serve pas seulement “une seule opinion”, mais une réelle diversité.

Qu’est-ce qui n’est pas si génial ?

Le seul inconvénient pour moi est que le “Sitz Platz Fuß” ne sort que quatre fois par an. 😆

Non, vraiment, vraiment. Je ne trouve vraiment pas d’inconvénient. Il serait peut-être encore intéressant de présenter des produits de haute qualité qui ont fait l’objet de recherches aussi poussées que le reste du contenu. Mais sinon, je ne saurais rien sur le magazine/bookazin !

À quel magazine pouvez-vous le comparer ?

Certainement avec une publication plus profonde comme un GEO ou un miroir – juste pour les chiens.

Et si le magazine était un chien ?

Mon association immédiate est un berger australien ou un Weimaraner. Un chien exigeant, qui est totalement intelligent et exigeant mais qui – avec une attitude et un emploi corrects – rend tout à 200% !

L’interview de la rédactrice en chef Madeleine Franck :

(Rebecca)
Chère Madeleine,
tu es responsable de la revue canine ou mieux du Bookazin “SITZ PLATZ FUSS”. Commençons tout de suite par les questions :

Comment décririez-vous votre concept dans vos propres mots ? Le mot “bookazin” y joue un grand rôle, n’est-ce pas ?

(Madeleine) “Oui, le mot “Bookazin” joue un rôle car avec SitzPlatzFuss nous avons créé un mélange de livre et de magazine.

Dans chaque numéro, il y a un thème central, auquel plusieurs articles sont consacrés. De cette façon, nous pouvons faire la lumière sur différents aspects d’un sujet et dépeindre des opinions qui se complètent ou qui sont parfois contradictoires.

Il est important pour nous que ces articles soient bien fondés et approfondis, c’est pourquoi ils sont généralement beaucoup plus longs que dans d’autres revues.

Pour que le SitzPlatzFuss vaille la peine d’être récupéré et mis en rayon comme un livre, nous nous passons aussi complètement des présentations de produits actuelles, des concours, des concours de photos et autres”.

Depuis quand existe le siège FUSS ?

(Madeleine) “Le premier numéro de SPF a été publié en octobre 2010, alors que Johanna Esser était encore rédactrice en chef. Johanna a fait les neuf premiers numéros avant qu’on me permette de prendre la relève à l’automne 2012.

Depuis lors, le SPF a été publié trimestriellement, en octobre il y aura le numéro 33 et en plus il y aura quatre éditions spéciales”.

Comment décririez-vous votre groupe cible ?

(Madeleine) “A l’origine, nous avons défini notre groupe cible comme étant les “propriétaires de chiens exigeants” qui veulent constamment élargir leurs connaissances canines, qui s’intéressent aux nouvelles découvertes scientifiques, mais aussi aux sujets émotionnels concernant les chiens.

Pour moi, en tant que rédacteur en chef, il est également important d’avoir la SitzPlatzFuss comme moyen de formation moderne et positive.

J’aimerais m’adresser aux lecteurs qui ont conclu avec des théories dépassées sur les chiens et qui n’ont donc – tout comme moi – aucune envie de s’énerver en lisant un magazine canin que la moitié des articles utilisent ces théories comme une explication à tous les comportements canins.”

“Je veux atteindre les lecteurs intéressés par une formation moderne et positive !”

(Rebecca) Que pensez-vous aussi du fait qu’un blogueur de chiens est toujours autorisé à parler dans les magazines canins ? En partie, ils vivent un peu dans une coexistence avec les touristes. 😉

Mais je trouve que les blogueurs de chiens écrivent sur les chiens avec exactement la même passion et le même sang de coeur. Et je sentais que j’avais la même prétention que vous que je voulais aller au fond d’un sujet plus clairement et aussi l’éclairer complètement pour mes lecteurs.

C’est pourquoi je pense que votre magazine est si excitant ! Mais j’aimerais savoir si c’est un sujet pour vous d’intégrer des blogueurs canins de temps en temps ? Ou vous concentrez-vous sur les journalistes et les experts ? C’est tout à fait normal.

(Madeleine) “En fait, presque aucun journaliste n’écrit pour le SPF, et il n’y a pas d’auteurs permanents chez Cadmos.

Au lieu de cela, les dresseurs, les vétérinaires, les experts sur des sujets spécifiques et les propriétaires de chiens “normaux” qui se sont familiarisés avec un sujet et – comme vous dites – écrivent à son sujet avec passion et cœur et âme auront leur mot à dire.

Ainsi, un blogueur de chien pourrait écrire quelque chose dans la catégorie “SPF personnel”, par exemple.”

(Rebecca) Dernière question : Si le SitzPLatzFuß était un chien, à quoi ressemblerait-il à vos yeux ?

“Hm, je pense que le SitzPlatzFuss serait un hybride, avec une fourrure blanche mi-longue et des taches et marbrures brunes.”

Merci Madeleine pour votre temps et vos excellentes réponses !
D’ailleurs, vous en saurez plus sur Madeleine et surtout sur sa grande école partenaire pour les humains et les chiens, qu’elle dirige avec son mari Rolf Franck sur la page “Blue Dog”.

Mon verdict de test :

Le “pied place assise” est pour moi le parfait pendant de mon blog, puisque j’ai le même droit à mes articles que la rédaction. Présenter des sujets de manière très large, versatile et profonde et voler le lecteur au point qu’il peut toujours “prendre quelque chose pour lui-même” dans la lecture.

“Le Bookazin pour le propriétaire de chien qui veut en savoir plus !”

De plus, la disposition est excellente, car le SITZ PLATZ FUSS est beau et compact et le papier et la couverture sont d’une grande qualité. Les articles sont clairement disposés et les photos sont superbes. Il n’y a vraiment pas de quoi se plaindre !

5 points fée ! Avec des starlettes et des gâteries supplémentaires sur le dessus. 🙂

Et maintenant j’attends avec impatience vos commentaires : Quel magazine canin aimez-vous lire ? Voyez-vous mon jugement de la même façon ou êtes-vous en désaccord total ? Je me réjouis de chaque commentaire !

La semaine prochaine, bien sûr, je vous présenterai un nouveau magazine canin. Soyez curieux ! 🙂

meilleures salutations

Rebecca et Pixie

PS : Je ne suis payé par aucun des magazines pour exprimer mon opinion ici, mais j’écris ces articles simplement parce que je trouve important de soutenir la presse écrite. Et de renforcer le lien entre les blogueurs et les journalistes.