Berger Belge Tervueren

Historique


Le Tervueren a vu le jour dans les années 1900, il est l'un des 4 chiens connus sous le nom de Bergers Belges, les autres étant le Groenendael, le Laekenois et le Malinois, et qui diffèrent très peu l'un de l'autre.



Volfenn de l'Arbrochien, Berger Belge Tervueren.


Caractère


Comme tous ses autres congénères, il a besoin d'une éducation tendre, mais stricte, il ne supporte pas les coups, et on obtient de bien meilleurs résultats, avec un dressage calme et respectueux de l'animal. Son éducation est facilitée par son intelligence, et sa faculté naturelle d'observation et de compréhension. C'est un chien de travail très apprécié des services de police, armée, pistage, et de sécurité. Affectueux et patient avec les enfants, il est très recherché comme chien de compagnie et pour la garde de propriétés. Le Tervueren est le berger belge le plus titré dans les concours d'agility, tout comme le malinois en ring.





Comportement


C'est un chien parfaitement équilibré, comme tous ses cousins belges, intelligent et rustique, il réfléchit avant d'agir, même si on a souvent l'impression du contraire, dû à sa rapidité à analyser les situations d'urgence. A l'aptitude innée de gardien de troupeaux, il joint les précieuses qualités du meilleur chien de garde pour la propriété, et la défense de ses maîtres, même si on dit souvent de ce chien qu'il ne possède qu'un seul maître. Il est vigilant et attentif. Son regard vif et interrogateur dénote l'intelligence, la concentration, et l'attention à tout ce qui l'entoure. D'allure vive et distinguée, sans cesse en mouvement, le Tervuren semble infatigable, toujours prêt à jouer, et à faire plaisir à son maître.





Morphologie


- Taille : Mâle de 62 cm. Femelle de 58 cm (Tolérance de 2 cm en moins ou de 4 cm en plus)
- Poids : Mâle de 28 à 35 kg. Femelle de 27 à 32 kg
- Hauteur au garrot : 62 cm
- Longueur du corps (de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse): 62 cm
- Longueur du dos: 41 cm
- Tour de poitrine en arrière des coudes minimum : 75 cm
- Hauteur de la poitrine : 31 cm
- Du sol à la poitrine : 31 cm
- Longueur de la tête : 25 cm
- Longueur du museau : 12 à 13 cm


La robe et le masque sont définis avec un strict minimum de huit points de pigmentations des phanères; les deux oreilles, les deux paupières supérieures, les deux babines supérieures et les deux babines inférieures doivent être noires Le poil doit être court sur la tête, sur la face externe des oreilles et le bas des membres, sauf sur le bord postérieur de l'avant-bras qui est garni, du coude au poignet, de poils longs appelés franges. Long et lisse sur le restant du corps, et plus long et abondant autour du cou et sur le poitrail, les poils les plus longs se trouvant au niveau des fesses et de la queue. La couleur fauve charbonnée, étant la plus naturelle, restera la préférée. Le fauve doit être chaud, n'être ni clair, ni délavé. Tout chien dont la couleur ne répond pas à l'intensité désirée, ne peut prétendre au qualificatif Excellent.


La tête est bien ciselée, longue sans exagération, sèche. Le crâne et le museau sont de longueur sensiblement égale, avec, au maximum un très léger avantage pour le museau, ce qui donne une impression de finesse. La truffe bien noire est humide, le chanfrein est droit; vu de profil il est parallèle à la ligne imaginaire prolongeant le crâne. La gueule bien fendue, les lèvres doivent être fines bien serrées, et très pigmentées. Les joues sont sèches, bien plates quoique musclées. La mâchoire garnie de dents fortes et bien blanches ; elles doivent être bien implantées, et en cisailles, c'est-à-dire que les incisives de la mâchoire supérieure doivent glisser sur celles de la mâchoire inférieure, et doivent dépasser légèrement. La superposition des incisives est tolérée; c'est cette denture, dite "en pince", que les bergers de troupeaux apprécient particulièrement. Les yeux très noirs de grandeur moyenne, ni proéminents, ni enfoncés, légèrement en forme d'amande, les paupières bordées de noir. Les oreilles sont triangulaires, raides et droites, haut plantées sur le crâne, de même longueur.


La queue bien implantée, forte à la base, de longueur moyenne. Au repos, le chien la tient pendante, la pointe légèrement recourbée en arrière au niveau du jarret. En action, il la relève et accentue la courbe vers la pointe, sans toutefois qu'à aucun moment elle ne puisse former crochet, ni déviation.



Volfenn de l'Arbrochien, Berger Belge Tervueren a 12 mois


Santé:


Prédispositions à certaines maladies : Les Bergers Belges n'ont pas souffert d'une sélection mal maîtrisée comme les Bergers Allemands par exemple. Il n'y a donc pas de prédispositions spéciales à certaines maladies. On peut noter cependant une prédisposition à l'épilepsie chez le Tervueren et à la dystrophie musculaire chez le Groenendael. (Source Wanimo) Mais de mon expérience personnelle, je dirais que c'est une race sans problèmes, facile à élever à l'extérieur, bâtie pour résister aux intempéries des saisons et aux variations atmosphériques si fréquentes du climat belge.