Dobermann


Origines


Le Dobermann est issu de nombreux croisements, le chien de berger, le chien de boucher (précurseur du Rottweiller ), c'est le seul chien en Allemagne qui porte le nom de son premier éleveur Fréderic Louis Dobermann. Goeller qui fonda le Dobermann Pinscher Club en 1899, et d'autres éleveurs ont continuer les croissement avec le Greyhound et le Manchester Black and Tan Terrier.
Grâce à la selection des éleveurs, le Dobermann se voit être un très bon chien de travail et de garde avec une vigilance accrue mais aussi un bon chien de compagnie, joueur avec les enfants à condition d'être sociabilisé dès son plus jeune âge. Son allure imposante, sportive et gracieuse, en fait un chien impressionnant à tous points de vue.
Il existe différente couleurs de Dobermann , les plus répandues sont évidemment le noir et feu et le marron et feu, qui font partie du standard. Il existe 3 autres couleurs , il s'agit du bleu, de l'isabelle et du blanc.


Morphologie


Le Dobermann est de taille moyenne, construit en force et musclé. Par ses lignes élégantes, sa fière prestance, son caractère trempé et son expression résolue, il correspond à l'image idéale du chien.
Proportions importantes : Le Dobermann, surtout le mâle, est pratiquement inscriptible dans un carré Chez le mâle, la longueur du tronc (mesurée de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse), ne doit pas dépasser de plus de 5%, (chez la femelle 10%) de la hauteur au garrot.


Mâle
de 68 à 72cm, pour 40 à 45kg

Femelle
de 63 à 68cm, pour 35à 38 kg


Tous les dobermanns nés à partir du 01 mai 2004, ne doivent plus avoir les oreilles coupées, c'est interdit! Le lof, la confirmation et les expositions vous seront refusés si vous ne respectez pas cette mesure.


Le chiot Dobermann est un chien qui nécessite beaucoup de présence de la part de son maître et de beaucoup d'espace pour se mouvoir, comme tout chiot de grande race ou race moyenne. Dans un espace fermé, et seul, le Dobermann se révèle être un très grand destructeur grâce à la puissance de sa mâchoire, il faut savoir qu'un jeune chien livré à lui même fera toujours des bêtises, et que seul l'éducation que vous lui apporterais corrigera se problème. Mais il saura donner entière satisfaction à son maître si celui-ci lui apporte stabilité, confiance, plaisir du jeu et autorité.


Sa force de caractère et sa persévérance en font un très bon chien de travail, notamment en CSAU (certificat de sociabilité et d'aptitudes à l'utilisation), le TAN, le TAT et le ZTP qui sont des épreuves de Test de caractère et d'aptitude au travail), obéissance, Ring, RCI et pistage français.


Ce chien qui aime et protége sa famille, se montre trés protecteur pour sa famille et sa propriété.


Le Dobermann est un chien qui comme tout autre race, réclame de l'attention et un minimum de présence, tout dépend ensuite de son éducation.




L'éducation, bien que très importante en bas âge, prend toute son ampleur à l'âge adulte, j'ai pu observer un réel changement dans son obéissance vers l'âge de 15 mois. En fait il devient adulte assez tardivement, et ne met en pratique son éducation que très tard, de nombreuses phases de tests vis-à-vis du maître sont à bien négocier, la moindre faille est très vite exploitée car le Dobermann qui est très intelligent, discerne vite les faiblesses de son maître.


Le Dobermann regroupe de nombreuses qualités : le courage, l'obstination, la vigilance, la puissance, et la fidélité. Ces qualificatifs prennent tout leurs sens lors des promenades et des joutes, la devise du Dobermann pourrait être « tant que mon maître veut, je le veux ».


Le stop est très important dans l'éducation du chien (de toutes races d'ailleur), car le Dobermann pousse souvent les choses à l'extrême, il lui faut un maître ferme mais juste, patient et tolérant, dans ces conditions être maître d'un Dobermann relève du plaisir pur et simple et de la complicité avec son maître.